APPEL AUX DONS

Je soutiens Les clés du Moyen-Orient !

Chaque jour, Les clés du Moyen-Orient vous proposent gratuitement des analyses factuelles de la région. Pour conserver l’indépendance éditoriale à laquelle nous tenons tous, Les clés du Moyen-Orient ne fonctionnent que grâce aux dons. Et aujourd’hui, votre revue en ligne fait appel à vous pour assurer son avenir ! Parce que chaque don compte, merci pour votre aide précieuse !

Je donne pour Les clés du Moyen-Orient
Appel aux dons lundi 6 décembre 2021



https://www.lesclesdumoyenorient.com/478



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 2800 articles publiés depuis juin 2010

samedi 4 décembre 2021
inscription nl


Accueil / Actualités / Brèves

Allocution annuelle du président Nicolas Sarkozy lors de la XVIII ème conférence des ambassadeurs de France le 25 août 2010

Par La rédaction
Publié le 26/08/2010 • modifié le 26/08/2010 • Durée de lecture : 2 minutes

Concernant la région du Moyen-Orient, le règlement de la paix entre Israéliens et Palestiniens est évoqué dans le contexte plus large du Moyen-Orient : « Qui ne comprend qu’un règlement de paix entre Israéliens et Palestiniens transformerait la donne politique dans le Proche-Orient tout entier ? » A cet égard, le Président exprime ainsi sa conviction : « Je vous l’affirme : un accord de paix, dont tout le monde connaît les paramètres, peut être signé dans un délai d’un an ». Dans le contexte de la reprise des négociations de paix directes entre Israéliens et Palestiniens prévue le 2 septembre à Washington, le Président Nicolas Sarkozy propose que la France accueille à Paris la deuxième conférence d’aide au peuple palestinien, qui « au delà des engagements financiers qui en résulteront (…) (sera) une manifestation concrète et forte de la volonté de la communauté internationale de voir aboutir la solution des deux Etats ».

La question de l’Union pour la Méditerranée est évoquée, ainsi que le deuxième sommet prévu en novembre à Barcelone : « Ce sera l’occasion d’adopter plusieurs grands projets économiques qui témoigneront de la capacité de tous les pays participants à bâtir ensemble un avenir meilleur pour tous les peuples de la Méditerranée ».

Le Président français évoque également le processus de paix entre Israël et la Syrie : « La paix entre la Syrie et Israël est tout aussi possible », ainsi que l’implication de la France : « La France, qui a renoué avec Damas un dialogue régulier et utile pour toute la région, s’implique, notamment aux côtés de la Turquie, dans la recherche d’un accord. J’ai confié une mission dans ce sens à l’ambassadeur Jean-Claude Cousseran, qui a toute ma confiance ».

Concernant le Liban, le Président s’exprime ainsi : « Au moment où l’espoir renait dans la région, il serait inacceptable que le Liban sombre à nouveau dans la violence ». Rappelant les liens qui unissent les deux Etats : « Profondément attachée à ce pays, la France est l’amie de tous les Libanais », le président rappelle que la France « œuvre en faveur de la stabilité d’un Liban divers, où toutes les communautés doivent pouvoir cohabiter dans la tolérance et le respect mutuels ». A cet égard, Nicolas Sarkozy cite le rôle de la Finul dans la recherche de cette stabilité : « Et c’est bien tout le sens de la mission de la Finul au service de la paix et de la souveraineté du Liban, que tous ses voisins doivent respecter ».

Texte de la Conférence : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/ministere_817/evenements_11561/conference-ambassadeurs_17120/xviiie-conference-ambassadeurs-25-27-aout-2010_20336/allocution-ouverture-nicolas-sarkozy-25.08.10-palais-elysee_85527.html

Publié le 26/08/2010



 


Politique

Israël

Économie