jeudi 28 octobre 2021



https://www.lesclesdumoyenorient.com/1767



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 2800 articles publiés depuis juin 2010

mercredi 27 octobre 2021
inscription nl


Accueil / Infos culture / Films, concerts et spectacles

Musée du Louvre, exposition Le Maroc médiéval, Un empire de l’Afrique à l’Espagne. Projections de films les 31 octobre, 1er novembre et 2 novembre 2014 à l’auditorium du Louvre

Par La rédaction
Publié le 27/10/2014 • modifié le 06/04/2020 • Durée de lecture : 2 minutes

Vendredi 31 octobre à 20h

_ Ali Zaoua, prince de la rue de Nabil Ayouch. Maroc, Fr., Bel., 2001, 98 min. _ Film présenté par Nabil Ayouch. Ali, enfant des rues, habite avec sa bande sur le port. Ali a un rêve, celui de partir, devenir marin et faire le tour du monde. Mais la vie en décidera autrement.
A partir d’une enquête sur le terrain, le réalisateur brosse un portrait sensible et sans concession des enfants des rues.

Samedi 1er novembre à 16h

Les Chevaux de Dieu de Nabil Ayouch. Maroc, Fr., Bel., 2013, 115 min, d’après Les Étoiles de Sidi Moumen de Mahi Binebine.
Yassine et sa famille vivent misérablement dans un bidonville de Casablanca. Hamid, son frère, se radicalise au cours d’un séjour en prison et convainc Yassine et ses amis de le suivre sur le chemin des martyrs. Loin de tout pittoresque, avec des acteurs non professionnels, Nabil Ayouch décrit de manière réaliste la radicalisation de jeunes marocains.
Projection suivie d’une discussion entre Nabil Ayouch et l’écrivain et artiste peintre marocain Mahi Binebine.
Prix François Chalais (sélection « Un certain regard ») au Festival de Cannes 2012.

Dimanche 2 novembre à 15h

My Land de Nabil Ayouch. Maroc, Fr., 2012, 82 min.
Tourné au Liban et en Israël, le film tente d’établir un dialogue entre des exilés palestiniens et des Israéliens nés sur leurs terres. Le réalisateur questionne le conflit israélo-palestinien dont il dit qu’il ne l’a jamais quitté et qu’il a forgé sa conscience politique.
Projection suivie d’un entretien de Nabil Ayouch avec Thomas Sotinel, critique au journal Le Monde.

Dimanche 2 novembre à 18h30

Le Coiffeur du quartier des pauvres de Mohamed Reggab. Maroc, 1982, 110 min.
Un coiffeur vit et exerce son métier dans un quartier populaire de Casablanca, acceptant son destin. Son ami ne cesse de lui enseigner que la lutte et la résistance sont les seules qualités d’un homme digne.
Mis en scène, réalisé et même monté (image et son) par Mohamed Reggab, Le Coiffeur du quartier des pauvres est l’unique film de son réalisateur, disparu en 1990 à 48 ans. Ali N’Productions, la société de productions de films créée par Nabil Ayouch en 1999, organise chaque année le « Prix Mohamed Reggab » pour aider ceux qui ont « des choses à exprimer par le biais de l’image ».

Voir le programme sur le site du Louvre :

http://www.louvre.fr/progtems/autour-de-l-exposition-le-maroc-medieval-un-empire-de-l-afrique-l-espagne

Informations pratiques :

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide

Réservations :
- Par téléphone : Au 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire
- Sur place, à la caisse de l’auditorium, du lundi au samedi (sauf mardi) de 9h à 17h30, jusqu’à 19h30 les mercredis et vendredis, et jusqu’au début des séances les soirs de programmation.
- par internet : http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/festival/LE-MAROC-MEDIEVAL-FESTMAROCA.htm

Informations :
01 40 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Le Maroc médiéval, Un empire de l’Afrique à l’Espagne
Du 17 octobre 2014 au 19 janvier 2015
Musée du Louvre
Hall Napoléon
Horaires : ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Publié le 27/10/2014



 


Société

Maroc

Culture