lundi 18 octobre 2021



https://www.lesclesdumoyenorient.com/3412



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 2800 articles publiés depuis juin 2010

dimanche 17 octobre 2021
inscription nl


Accueil / Vidéos et reportages photos / Reportages photos

Reportage photo - Un an après l’explosion du port : Beyrouth panse ses plaies, mais les Libanais demandent justice (1/2). Beyrouth : hommage et colère un an après l’explosion

Par Ines Gil
Publié le 06/08/2021 • modifié le 10/08/2021 • Durée de lecture : 1 minutes

Le port de Beyrouth, le 4 août 2021
Crédit photo : Ines Gil

Beyrouth : hommage et colère un an après l’explosion

L’enquête sur l’explosion du port de Beyrouth a peu avancé. Les familles des victimes accusent une partie de la classe politique de ralentir l’enquête. Crédit photo : Ines Gil
Des manifestants brandissent le marteau symbole de la justice, avec l’inscription "Agis pour la justice". Crédit photo : Ines Gil
Des juges présents pour soutenir les manifestants durant la commération de l’explosion du port de Beyrouth. Crédit photo : Ines Gil
Des manifestants à proximité du port au moment des commémorations. Les protestataires ont observé 1 minute de silence en mémoire des victimes. Crédit photo : Ines Gil
Une manifestante brandit une pancarte appelant le président français Emmanuel Macron à prendre des sanctions contre les hommes politiques libanais. Crédit photo : Ines Gil
Un drapeau libanais géant brandi pendant la manifestation. Crédit photo : Ines Gil
Après s’être réunis à proximité du port, les manifestants se sont déplacés vers la place des martyrs avec pour but d’entrer dans le Parlement libanais. Crédit photo : Ines Gil
Ils souhaitent entrer dans les quartiers qui renferment notamment le Parlement libanais. Quartiers bouclés au public depuis la thawra. Crédit photo : Ines Gil
Les protestataires tapent sur les portes de métal avec des pierres. Crédit photo : Ines Gil
Des manifestants tentent de casser les murs qui mènent au quartier renfermant le Parlement libanais. Crédit photo : Ines Gil
Les protestataires fuient les tirs de gaz des forces de l’ordre. Crédit photo : Ines Gil
Manifestation sur la place de Martyrs. Crédit photo : Ines Gil
Des manifestants à proximité de la place des Martyrs. Crédit photo : Ines Gil
Repoussés par les tirs intenses de gaz lacrymogène, les manifestants quittent la place des Martyrs. Crédit photo : Ines Gil
Après la manifestation, des protestataires ont investi les bureaux désaffectés de l’électricité du Liban. Crédit photo : Ines Gil
Ils ont cassé la porte principale du bâtiment et ont pénétré dans les locaux. Crédit photo : Ines Gil
Le port de Beyrouth, la nuit du 4 août 2021. Crédit photo : Ines Gil
Crédit photo : Ines Gil

Publié le 06/08/2021


Ines Gil est Journaliste freelance basée à Beyrouth, Liban.
Elle a auparavant travaillé comme Journaliste pendant deux ans en Israël et dans les territoires palestiniens.
Diplômée d’un Master 2 Journalisme et enjeux internationaux, à Sciences Po Aix et à l’EJCAM, elle a effectué 6 mois de stage à LCI.
Auparavant, elle a travaillé en Irak comme Journaliste et a réalisé un Master en Relations Internationales à l’Université Saint-Joseph (Beyrouth, Liban). 
Elle a également réalisé un stage auprès d’Amnesty International, à Tel Aviv, durant 6 mois et a été Déléguée adjointe Moyen-Orient et Afrique du Nord à l’Institut Open Diplomacy de 2015 à 2016.


 


Politique

Liban

Économie