mercredi 20 octobre 2021



https://www.lesclesdumoyenorient.com/1920



Décryptage de l'actualité au Moyen-Orient

Plus de 2800 articles publiés depuis juin 2010

mardi 19 octobre 2021
inscription nl


Accueil / Infos culture / Conférences et colloques

Semaine arabe de l’ENS « Fictions et Réalités », programme du vendredi 17 avril

Par La rédaction
Publié le 16/04/2015 • modifié le 03/04/2020 • Durée de lecture : 2 minutes

VENDREDI 17 AVRIL

- 17h00
Conférence « L’Homme qui Brûle et la Vache qui Rit : images, métaphore, et politique du corps dans les révolutions arabes » par Marwan M. Kraidy, professeur de communication à la Annenberg School for Communication, directeur du Project for Advanced Research in Global Communication (PARGC), à la University of Pennsylvania.

Comment comprendre la communication révolutionnaire arabe au delà des platitudes exaltant le rôle des réseaux sociaux ? Le pouvoir des dictateurs arabes, comme celui des rois d’antan, est fondé sur une métaphore politique, celle de la double nature, humaine et souveraine, du corps du leader. Comment l’activisme révolutionnaire contemporain se focalise-t-il sur la séparation entre le corps biologique et le corps politique du dictateur ? Comment les modalités de l’activisme politique on-t-elle changé avec la culture numérique ? Cette intervention identifie deux types d’activisme politique, le radical (l’homme qui brûle) et le transgressif (la vache qui rit), et porte sur les images — classiques, héroiques, et grotesques — du corps dans les graffiti révolutionnaires arabes. En diffusant le corps humain dans l’espace public, physique et virtuel, ces images et métaphores corporelles revendiquent un changement radical, politique, social, même culturel.

Marwan M. Kraidy est professeur de communication à la Annenberg School for Communication, titulaire de la Chaire Anthony Shadid in Global Media, Politics and Culture, et directeur du Project for Advanced Research in Global Communication (PARGC), à la University of Pennsylvania. Actuellement il est aussi résident du Netherlands Institute for Advanced Study (NIAS) aux Pays-Bas, et du American Council for Learned Societies (ACLS) aux États-Unis. Il est auteur de plusieurs ouvrages, notamment Hybridity, or the Cultural Logic of Globalization (2005), Arab Television Industries (2009), et Reality Television and Arab Politics (2010). Kraidy a été professeur invité à l’Université Américaine de Beyrouth (Edward Said Chair of American Studies), et au CELSA, Paris-Sorbonne (Chaire Dupront). Ses travaux récents portent sur la communication révolutionnaire et sur les théories du corps entre l’activisme urbain et la culture numérique.

Salle Dussane

- 18h00
Café Egyptien, animation musicale et vente de pâtisseries.


Normal Café

Publié le 16/04/2015



 


Politique

Culture